Un délai raisonnable pour l’allocation loyer

Ahidar plaide pour un délai raisonnable pour l’allocation-loyer

Les délais de traitement des demandes peuvent aller jusqu’à plus de 9 mois à 1 an d’attente !

La crise du logement amène de nombreuses familles à vivre dans des logements trop petits et inadaptés. Pour pouvoir palier à ce problème de logements inadaptés la Région dispose d’une aide souvent nommé comme « l’allocation de relogement » qui a pour but de permettre aux locataires, qui ont peu de revenus et qui vivent depuis un an au moins dans un logement inadéquat, de déménager et de supporter partiellement un loyerplus cher dans un nouveau logement adéquat. « Il me revient assez souvent du terrain que la durée d’attente pour l’octroi de cette allocation-loyer

dépasserait le délai raisonnable prévu. Les délais de traitement des demandes peuvent aller jusqu’à plus de 9 mois à 1 an d’attente ! Il est honteux de devoir ajouter un supplice supplémentaire à des personnes qui ont le droit de bénéficier d’une aide afin de sortir d’une certaine misère sociale », commente Fouad Ahidar (s.pa), député bruxellois. L’une des raisons pour ces délais anormalement long, serait les visites prévues des logements par les inspecteurs. En effet, la Direction du Logement dispose de la possibilité de visiter le nouveau logement et si nécessaire, le logement quitté, dans les 90 jours à dater de l’envoi du courrier attestant de la recevabilité de la demande. « Il est assez interpellant de devoir constater que les inspecteurs ne disposent, à ce jour, toujours pas d’un cadastre pouvant leur fournir les informations nécessaires sur les logements concernés. Cela permettrait de simplifier et d’accélérer les délais de traitement des demandes », conclut-il.