Discours nouvel an 2018

We moeten inzetten op de jeugd. Dat is één van de belangrijkste missies van ons gewest.

Monsieur Le Président,
Mesdames et messieurs membres du gouvernement,
Cher(es) collègues et collaborateurs,
Chers amis,
Beste genodigden,
 
Welkom. Namens het parlement wil ik u eerst en vooral een warm en positief nieuw jaar toewensen. Ik hoop dat 2018 u veel geluk en een goede gezondheid brengt, en veel mooie momenten met uw familie en de mensen die belangrijk zijn voor u.
Het is voor mij een plezier om elke ochtend de deur van dit parlement binnen te komen. Een parlement voor iedereen. Een parlement dat als enige en unieke functie heeft om de mensen te vertegenwoordigen. De rol van het parlement is cruciaal voor het goed functioneren van de democratie. Ik wil daar alle burgers bewust van maken. Daarom zijn de plenaire zitting en de commissies openbaar. Iedereen die dat wil kan de debatten volgen.
Beste vrienden. Dames en Heren. Bij het begin van een nieuw jaar horen goede voornemens, ook in de politiek. We bekijken of we onze beloftes van vorig jaar zijn nagekomen. Iedereen doet dat voor zich, in eer en geweten.
We moeten ook proberen te achterhalen waarom we die beloftes niet konden naleven.  Daarom heb ik mijn eigen bucket lijst gemaakt.
Car comme je vous le disais mesdames et messieurs, j’ai pris le temps en ce début d’année, de refaire un état des lieux de cette année qui vient de s’écouler.
 (HUMOUR) Je vous épargnerai les points personnels ou je m’étais engagé à perdre tous mes kilos en trop, à trouver le moment pour faire ce voyage tant attendu par mon fils au Japon ou encore à séparer mon numéro personnel du professionnel. Moment que je n’ai d’ailleurs pas trouvé. Mais tout n’était pas négatif, et je reconnais d’un point de vue politique être fier d’avoir contribué a réalisé de belles choses.
Mesdames et messieurs, j’estime que tant que la chance nous est encore donné de nous lever un jour de plus, c’est que nous avons encore des choses à accomplir.
J’ai dès lors pris le temps de réaliser ma nouvelle liste pour cette année 2018 et permettez-moi de vous mettre dans la confidence sur quelques points politiques que j’aimerai voir se réaliser en 2018 dans l’intérêt de notre région :
Le premier point de ma longue liste de vœux politiques concerne les femmes. Je veux pour Bruxelles  des rues ou toutes les femmes, à n’importe quelle heure du jour  ou de la nuit, chez elles ou à l’extérieur, pourront se sentir en sécurité. A la suite de l’étude commandée par notre ministre pour l’égalité des chances, Madame Bianca Debaets, celle-ci nous révèle qu’Aujourd’hui à Bruxelles, 88 % des femmes âgées de plus de 15 ans affirment déjà avoir été victimes - à une ou plusieurs reprises - d’intimidations à caractère sexuel – que ce soit dans l’espace publique, sur leur lieu de travail ou à leur domicile. (faire référence à une expérience personnelle ou parler de tes filles).
.Des chiffres effrayants, qui se doivent d’interpeller nos politiques comme nos citoyens.
Lutter contre le sexisme, c’est instaurer des mesures politiques qui permettront de contrer ce fléau, mais c’est aussi ne plus être complice par le silence quand une scène se passe sous nos yeux.

Ik wil ook een stad die nog groener is. Ik ben blij met de maatregelen die ons gewest genomen heeft voor een propere lucht, zoals het invoeren van de lage emissiezone. Sinds 1 januari 2018 mogen de meest vervuilende auto’s niet meer in het gewest. Ik ben ook blij met de voetgangerszone in de vijfhoek en de extra aanleg van fietspaden, een maatregel in ons gewest. Maar de weg is nog lang om de mensen en de politiek te overtuigen. Het gaat over de toekomst van onze kinderen en onze aarde.

Voor 2018 wil ik ook een Gewest dat solidair is, nog meer dan in 2017. Ik blijf vechten voor de rechten van iedereen: vluchtelingen, daklozen, mensen in moeilijkheden. Ze hebben allemaal het recht op een dak boven het hoofd. Ze hebben allemaal het recht op een volwaardige maaltijd. In deze debat, bestaat geen oppositie of meerderheid.
L’occasion aussi de saluer toutes ces asbl de terrain qui ne ménagent pas leur effort face aux difficultés toujours plus nombreuses. Plus la situation est difficile, plus le réseau bénévole se mobilise pour ne rien lâcher. Je pense à ces asbl qui toutes les semaines préparent non pas des centaines mais des milliers de repas pour les plus démunis, à ceux qui ont eu l’extrême générosité d’accueillir des migrants sous leur toit et de les mettre à l’abri du froid et de la faim pour parfois plusieurs nuits.  A tous ces bénévoles qui œuvrent jour et nuit pour un monde meilleur, vous avez mon plus profond respect et mes remerciements les plus humbles pour agir là où nous n’en avons pas toujours la possibilité.  
Pour les années à venir, je rêve de solutions concrètes pour la jeunesse.
Je pense pouvoir l’affirmer, une partie de cette jeune génération souffre. Et la façon dont certains politiciens ont qualifié récemment  notre jeunesse de “racaille”, en la stigmatisant et en favorisant les amalgames et les généralités m’ont profondément choqué.
Mais je tiens à vous rassurer mesdames et messieurs : je n’excuse pas l’attitude de ces jeunes qui se sont donnés gratuitement à des incivilités et au vandalisme. Je ne veux ni minimiser, ni laisser croire qu’il n’y a aucun problème. Je me permets simplement de soulever que tout n’est pas fait pour que notre belle jeunesse s’épanouisse au mieux  et que nous aussi, politique, avons notre part de responsabilité.
Notre jeunesse bruxelloise est belle mesdames et messieurs, elle brille, elle lutte pour un monde meilleur, elle entreprend et elle représente notre fierté.
Er wonen vandaag meer dan een miljoen mensen in Brussel. De bevolkingsgroei is groter dan in Vlaanderen en Wallonië.
Onze instellingen moeten een antwoord bieden op deze bevolkingsgroei. Elk kind moet een plaats hebben op de school naar keuze. Scholen moeten onderwijs van het hoogste niveau bieden. Het laatste punt moet ons hoofd target worden.
Het is daarom van het allergrootste belang dat wij het onderwijs en het verenigingsleven blijven financieren. We moeten inzetten op de jeugd. Dat is één van de belangrijkste missies van ons gewest.


Wat huisvesting betreft zijn onze uitdagingen groot. Ik wil dat er een oplossing komt voor alle problemen. We hebben vooruitgang geboekt met onze nieuwe huurwet en met de praktijktests tegen discriminatie. Toch is er een groot MAAR. Het gaat vaak om politieke wil, niet zo zeer om geld. Je moet niet altijd een groot budget voorzien. Je hebt alleen maar de moed nodig om de dingen te willen veranderen.
Mesdames et messieurs, ma liste est encore longue, preuve que les luttes et les combats politiques sont encore nombreux,  mais que notre volonté commune pour faire avancer notre région et œuvrer pour le bien-être de ses citoyens constituent notre force.  

Sur ces quelques belles paroles, laissez-moi mesdames et messieurs vous souhaiter une très belle année 2018 et je vous souhaite une agréable soirée.
Mijn beste wensen voor 2018.