Bert Anciaux préfère Fouad Ahidar à Pascal Smet en tant que tête de liste sp.a aux élections régionales de 2019

Fouad est un ami intime et le politique le plus authentique que je connaisse.

Dans un entretien accordé à nos confrères de Bruzz, l’une des figures historiques du sp.a Bert Anciaux confirme notamment qu’il espérait briguer un poste d’échevin lors des prochaines élections communales mais qu’il ne sera finalement pas candidat.

Ce mardi, sur le plateau de L’Interview, le vice-président du Parlement bruxellois Fouad Ahidar(sp.a) confirmait son envie d’être tête de liste de la liste socialiste néerlandophone lors des prochaines élections régionales, prévues en 2019. L’élu jettois affirme toutefois qu’il n’entrera pas en concurrence avec l’actuel ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), également candidat à une position en tête de liste. “ Si les électeurs estiment que Pascal Smet fait bien son boulot actuellement et qu’il est plébiscité, il n’y aura alors pas de raison de lui donner un second rôle. Aujourd’hui, je continue à le soutenir”, a confié Fouad Ahidar.

 

Ce mercredi, dans le magazine papier de Bruzz, le ténor bruxellois du sp.a Bert Anciaux se confie également sur ces élections régionales, et explique son choix entre Fouad Ahidar et Pascal Smet. “C’est un sujet difficile”,

explique le sénateur. “Mon parti m’a demandé d’être tête de liste pour le Parlement flamand, et je ne sais pas encore si je vais y répondre favorablement. Ensuite, je salue le rôle de Fouad Ahidar ici à Bruxelles. (…) Fouad est un ami intime et le politique le plus authentique que je connaisse. Il m’a toujours soutenu, il est temps pour moi de faire quelque chose pour lui”, confie encore Bert Anciaux. Il ne veut toutefois pas se mettre les autres personnalités bruxelloises du sp.a à dos : “Bien sûr, Pascal est aussi un personnage fort. Il est difficile de trouver un ministre aussi passionné que lui. Hannelore Goeman et Ans Persoons pourront également jouer un rôle. Mais je pense que nous devons examiner si le sp.a ne devrait pas plus se concentrer sur des thèmes sociaux. Et Fouad incarne bien mieux ces thèmes. Et oui, si je peux augmenter les chances de Fouad en n’étant pas moi-même tête de liste, alors je le ferai”.

Bert Anciaux rapporte également qu’il a demandé à être candidat

sur la liste sp.a aux prochaines élections communales, en octobre 2018. “Il est étrange que le parti n’ait pas opté pour la liste la plus forte à proposer à ses membres”, estime le sénateur. “Ils voulaient un citoyen bruxellois francophone en tant que numéro deux pour constituer une liste cosmopolite. C’est leur plein droit mais j’ai mes réserves. L’aspect interculturel est extrêmement important, mais cela signifie le respect de toutes les identités, y compris l’identité flamande”.

Gr.I. – Photo: Belga/Dirk Waem

Source : BX1